eclipse2015

 

 

Le vendredi 20 mars 2015, au matin, la Nature nous a gratifié d’une éclipse de Soleil.

 

Une éclipse ?

   Une éclipse de Soleil est un événement naturel, l’un des plus beaux que vous pourrez voir dans votre vie. Il y en a en moyenne deux par an, ce n’est pas quelques chose d’exceptionnel. Ce qui l’est par contre c’est de se trouver au bon endroit au bon moment. Les passionnés n’hésitent pas à voyager au bout du monde pour cela, voire de louer un avion.

   Une éclipse survient lorsque la Lune passe devant le Soleil. Le Soleil est masqué par la Lune, on peut aussi dire que la zone d’ombre de la Lune touche la Terre (cours de 5ème). L’ombre portée sur la Terre (zone de totalité) fait environ 200 km de diamètre et se déplace à 2000 km/h. Lorsqu’on se trouve dedans, on peut voir le Soleil disparaître en plein jour (jusqu’à 7 min) et la couronne solaire apparaître : il est parfois possible d’observer les jets de plasma des protubérances. Une zone plus large de plusieurs milliers de km (pénombre) entoure la zone de totalité où on voit le Soleil partiellement masqué.

eclipse_schéma(tailles et distances non respectées)

 

Comment l’observer ?

   L’observation d’une éclipse est une activité dangereuse puisqu’il s’agit d’observer le Soleil. Ne jamais regarder directement le Soleil en face, et encore moins avec un instrument (jumelles, lunettes, télescopes) ! Il y a des risques de brûlures irréversibles de la rétine et de l’œil en général. Seuls les spécialistes peuvent faire cela avec un matériel professionnel. Par contre il est très facile et inoffensif d’observer une éclipse lorsqu’on est correctement équipé.

 

eclipse_lunettes

Le plus simple reste les lunettes « spéciales éclipse ». Elles filtrent la lumière visible, mais aussi les infrarouges et les ultraviolets. Il suffit de les poser sur le nez et de regarder. Spectacle garanti. Nous en avions acheté 25.

 

 

 

 eclipse_jumellesimage © timeanddate.com

Nous avions aussi organisé un atelier de projection. On observe une image du Soleil de plusieurs cm sur un écran en papier. On peut même observer les tâches solaires avec cette méthode.

 

 

 

 

 

 

 Et ce jour là …

   L’éclipse du 20 mars a eu lieu entre 9h20 et 11h10 environ. Elle était partielle à Murviel, environ à 67%. Pour la voir totale il fallait aller dans l’Atlantique nord. Le seul problème ? Le même pour toutes les éclipses : la météo. Jeudi 19 au matin, la météo prévoyait un temps correct pour la matinée du lendemain, mais le vendredi 20 mars une épaisse couche de nuages nous a accueilli au réveil. Dans un premier temps l’atelier d’observation a été annulé, mais vers 9h30 une éclaircie s’est finalement offerte et le soleil est apparu ! Les élèves du club Sciences sont arrivées, et l’observation a pu commencer.

   Un atelier a eu lieu devant la salle 1 : toutes les classes ont pu défiler, nous avions organisé un planning afin d’en faire profiter le maximum d’élèves. Beaucoup sont cependant venus pendant la récréation, qui justement coïncidait avec le maximum observable. Le léger voile nuageux n’a pas gêné l‘observation directe avec les lunettes mais a limité l’observation par l’écran de projection. On peut obtenir une image de 10 cm de diamètre en projetant au sol, là il a fallu mettre l’écran sur une table, avec une image plus petite mais encore correcte.

eclipse_eleves_2015

 

« Prochainement »

   Les prochaines éclipses en France seront pour 2021, 2022 et 2025 : elles seront malheureusement très mal visibles (10 ou 15% seulement). Il y en aura par contre deux très bien visibles depuis Murviel, en 2026 (97% !) et de 2027 (73% presque comme celle d’aujourd’hui), chacune au mois d’août ce qui présage d’une bonne météo. Elles seront totales si vous allez en Espagne.

   Plus proche de nous, une éclipse de Lune aura lieu le 28 septembre prochain, dans la deuxième moitié de la nuit. Moins spectaculaire, les éclipse de Lune sont aussi l’occasion d’une observation astronomique intéressante. Plus d’informations à la rentrée prochaine.

 

 Remerciements

Un grand merci aux élèves du club Sciences qui ont encadré l’atelier et sans qui rien n’aurait été possible : Emma, Mélanie, Anaëlle, Mathilde, Flore, Clémence, Chiara, Emilie, Noa.

 

Et pour continuer l’expérience :

 explications en vidéo

voir l’éclipse en vidéo super accéléré et en  animation à peu près telle que nous l’avons observée.

 information générale sur Wikipédia.

 Consignes de l’Education nationale.